0%

Sur les 4000 îles, la vie comme un long fleuve tranquille

8

A l’extrême sud du Laos, imagine le Mékong, ce fleuve mythique, se diviser en une multitude de bras, pour ainsi former des milliers d’îles et d’îlots. Il y en aurait 4000, mais seulement trois, les plus grandes, sont habitées.

Tu prends le bateau pour rejoindre celle de Don Khon et déjà le lieu t’emportes. Cet endroit à un charme fou, c’est calme, posé, apaisé, apaisant. Ici tu contemples. Ici tes journées sont faites de balades à vélo, de baignades dans le Mékong, de longues siestes dans le hamac de ton simple bungalow en bois, de doux réveils et de couchers de soleil hypnotisants. Ici tu danses le madison au milieu d’une route déserte à minuit. Ici tu dégustes un bon petit plat de dumplings frits cuisiné par Mister Happy. Ici le Mékong se dévoile à toi différemment, à travers la force des chutes de Li Phi. Ici les hommes pêchent au milieu des rapides et traversent les tumultes du Mékong en s’aggripant à une simple corde. Ici tu trouves que le vert des cocotiers se marie parfaitement avec l’oranger des chemins de terre et le bleu du Mékong. Ici, au bout du chemin, le Mékong et ses îles s’étendent à l’infini. Ici tout est plus doux. Ici tu prends le temps de prendre ton temps. Ici le temps n’est plus que présent.

4000 islands laos

Au bout de l’île de Don Khon, le Mékong s’étend à l’infini

4000 islands laos

Un pêcheur aux chutes de Li Phi

4000 islands laos

Ici tu as envie d’être nulle-part ailleurs

29 jours au pays « du million d’éléphants »

Les 4000 iles nous aurons aussi laissé le temps de faire le bilan de notre voyage au Laos, un pays charmant et envoûtant où il est bon de prendre son temps.

Le Laos c’est vivre au rythme laotien. « Bo pen yang », « no problems ». Relax Max, t’es au Laos, te stresse pas, ça sert à rien. Au début, c’est un peu agaçant, pour nous, français, qui gueulons quand le train a dix minutes de retard ou quand, au restaurant, ton plat n’est pas servi au bout d’un quart d’heure. Ici il n’est pas rare que le bus parte une heure après l’heure indiquée, et que ton plat arrive trente minutes après ta commande, voire une heure et demi après. Ça te hérisse un peu le poil… Et puis au bout d’un moment tu te laisses porter, tout simplement. Tu apprends à être patient.

4000 islands laos

Le Laos c’est les heures interminables de bus sur des routes défoncées. C’est faire 300 kilomètres en sept heures, au rythme de clips laotiens prouvant la formidable capacité de la sono. C’est se rendre compte à la fin du trajet que le bus transportait une vingtaine de bonbonnes de gaz en soute, des lampes halogènes et des dizaines d’autres cartons non identifiés, et alors comprendre qu’ici tu es chauffeur de bus et livreur en même temps. C’est les vendeuses de poulets, brochettes et boissons qui s’engouffrent dans le véhicule à l’arrêt. C’est le chauffeur qui s’arrête dîner au « bouiboui » du coin sans prévenir personne. C’est les chaises en plastique dans l’allée centrale, parce que quand y’a plus de places, y’en a encore !

4000 islands laos

Le Laos c’est les baguettes qui ont le goût de noix de coco. C’est le whisky home-made. C’est le « same same but différent » ou encore mieux le « same same but better » ! C’est le bordel organisé. C’est la discrétion et la générosité de ces habitants.

Le Laos c’est aussi payer pour presque tout : prendre un chemin de terre, garer ton scooter, traverser les ponts en bambou, aller aux toilettes, charger ton portable dans un café…

4000 islands laos

Et le Laos c’est les tyroliennes géantes dans la jungle, c’est la délicieuse salade de bœuf « laap » de Pakbeng, c’est les jolies maisons coloniales de Luang Prabang et ses rues calmes, les cascades paradisiaques de Kuang Si, c’est l’envoûtant Mékong et ses pêcheurs, c’est les villages paisibles de Nong Kiaw et Muang Ngoi sur le bord de la Nam Ou, c’est la folie de la jolie Vang Vieng et ses shots gratuits, c’est la liberté sur les routes de Khammouane, c’est la générosité des gens dans les rues de Thakhek, c’est le temps qui s’arrête au milieu des 4000 îles…

Au Laos, on nous avait promis une belle escale, on ne nous avait pas menti !

4000 islands laos