0%

De Huai Xai à Luang Prabang

Voyage au fil du Mékong

13

Sabaidee Lao ! On y est, de l’autre côté du Mékong, au Laos, pour entamer une nouvelle aventure. On arrive dans la petite ville frontalière de Huai Xai. On commence par se procurer de l’argent et ici on devient vite millionnaires. Pour un retrait de 115 euros, tu obtiens 1 million de kips, rien que ça ! On apprend vite à dire Sabaidee (bonjour) et kop chai lai lai (merci beaucoup), que l’alcool local est le Lao Lao (une sorte de whisky souvent fait maison) et qu’ici on va devoir payer pour à peu près tout : se garer, accéder à un chemin de rando, charger son portable dans un café, passer sur un pont, remplacer la clé restée bloquée dans la serrure de sa chambre d’hôtel (sombre histoire)… Et à notre grande surprise, le Laos est un peu plus cher que la Thaïlande même si le pays est bien plus pauvre. Mais qu’importe, ce pays nous réserve de belles découvertes !

Luang prabang

Scène de vie dans l’un des nombreux temples de Luang Prabang

Explorer la jungle comme des Gibbons !

On a fait nos premiers pas au Laos dans la ville de Huai Xai, étape pour de nombreux voyageurs qui passent la frontière depuis la Thaïlande. On pensait y passer une seule nuit avant de prendre le slow boat vers la troisième ville du pays, Luang Prabang, mais on s’est finalement laissés tenter par la Gibbon Experience.

Gibbon experience

Notre cabane pour une nuit

Deux jours de randonnée dans le parc national Nam Kan, de tyroliennes dans la jungle laotienne et une nuit dans une cabane perchée dans les arbres, un pur kiffe ! On est partis à huit curieux accompagnés de deux super guides laotiens, un petit groupe qu’on aura presque plus envie de quitter. On a passé une soirée sans wifi, juste nous et la jungle à des kilomètres à la ronde. Et on arrivera plutôt bien à tuer le temps, même très bien : partager un bon repas Lao dans notre nouvelle maison pour quelques heures, jouer aux cartes, apprendre quelques mots en Lao, qu’on arrivera pas à retenir, s’étonner devant les tours de magie de nos deux guides, regarder le soleil se coucher sur la cime des arbres, écouter la douce mélodie que la jungle nous joue, et en prime se faire réveiller par un rat qui viendra fouiller dans la cuisine en pleine nuit.

Gibbon experience

Vue sur le parc national Nam Kan depuis notre cabane

Au petit matin, on s’est offert une douche bien froide mais avec un panorama de dingue avant de retourner voler au dessus des arbres. On aura adoré cette sensation d’être seuls au monde, perchés dans notre cabane au milieu de la jungle laotienne.

Voguer sur les eaux du Mékong

Slow boat sur le Mekong

Pour se rendre à Luang Prabang, tu peux prendre le bus pendant 4 heures. Mais si t’as un peu de temps, c’est tellement plus sympa de prendre le slow boat. Deux jours à voguer sur l’un des fleuves les plus célèbres du monde, au rythme des superbes paysages, des buffles qui s’abreuvent, des pêcheurs et des Lao qui se baignent dans le fleuve. Bienvenue au Laos, on est ravis !

Intérieur de l'un des slow boat sur le Mekong

Intérieur de l’un des slow boat

 

Ici t’apprends vite à prendre ton temps, à expérimenter le slow travel, à contempler, à patienter, et ça fait un bien fou. Deux jours à se laisser emporter par les courants du Mékong, un must-do au Laos !

Luang Prabang, une invitation à la détente

Flâner dans les rues de Luang Prabang

Flâner dans les rues de Luang Prabang

Ce qui surprend d’abord dans cette ville, c’est le calme de ses rues. On est pourtant dans la troisième ville du pays mais ici, dans le centre historique, à peine quelques voitures circulent. C’est aussi une très jolie ville, inscrite à l’Unesco, avec de nombreuses maisons coloniales, des bons restaurants et cafés (et des viennoiseries francaises !!!) et puis toujours le Mékong, relaxant, apaisant.

Pont en bambou à Luang

Pont en bambou à Luang

On s’est levés à l’aube pour découvrir la procession des moines dans les rues désertes de la ville. C’est un fascinant spectacle que de les voir sortir des temples aux aurores, marcher en file indienne dans les rues encore endormies, égayer le tableau de leur tenues oranges pour aller récolter sur les trottoirs la nourriture donnée en offrande par les habitants.

Cours d'école à Luang Prabang

Cours d’école à Luang Prabang

Pendant ces cinq jours dans la ville on s’est laissés porter par le rythme laotien, on a fait la sieste, on s’est baladés tranquillement dans les rues calmes au milieu des maisons coloniales, on a bu des bières, on a flâné au marché, on a contemplé le soleil se coucher sur le Mékong et on a pris le temps de ne rien faire de notre temps.

Marionnettes dans les rues de Luang Prabang

Marionnettes dans les rues de Luang Prabang

Les chutes de Kuang Si, un petit paradis

Non loin de Luang Prabang se trouve un petit bijou de la nature. Les chutes de Kuang Si et leurs eaux bleu turquoise sont, je crois, l’un des plus beaux endroits qu’on ai pu voir. C’est tellement beau que ça semble presque irréel. On n’a pas hésité à se jeter à l’eau à deux reprises, qu’importe si elle était très froide et si il était 9h du matin !

Kuang Si waterfalls